26-11-2016
Attention au Rançongiciel

Virus, Cheval de Troie, ver… Les attaques informatiques se multiplient et votre ordinateur devient de plus en plus exposé aux risques.

Parmi eux, le rançongiciel ou ransomware, un logiciel malveillant qui prend en « otage » vos données personnelles et les restitue contre le versement d’une « rançon ».

 

 

Comment fonctionne un rançongiciel ?

Il infecte votre ordinateur par le biais d’une pièce jointe malicieuse ou d’un site web contenant des scripts malveillants : plug-in ou extension de navigateur, codec multimédia nécessaire pour lire une vidéo, échange de contenus peer-to-peer…

Une fois installé, le logiciel prend alors très rapidement le contrôle de votre ordinateur et bloque l’accès à vos fichiers. Pour accéder de nouveau à votre système d’exploitation, vous devez alors payer une rançon pour obtenir la clé de débridage nécessaire.

 

Les différents types de rançongiciels

Les rançongiciels dits « policiers » ou « Gendarmerie » utilisent les logos des services d’enquête pour exiger le paiement d’une amende. Soit ils bloquent entièrement l’ordinateur, soit uniquement le navigateur web.

Les chiffreurs ou « crypto-ransomwares » cryptent quant à eux les fichiers. Leur usage s’est multiplié récemment. Ils représentaient ainsi 4 % des attaques en 2014 contre 0,2 % seulement en 2013. Vous devez alors payer pour obtenir une clé de chiffrement et accéder de nouveau à vos fichiers.

Enfin, plus récemment, les bloqueurs par publicité vous incitent à cliquer sur des publicités pour débloquer votre ordinateur. À chaque clic, le pirate touche de l’argent.

 

Comment s’en protéger ?

 

Certaines règles simples vous permettent néanmoins de vous protéger contre ce genre d’attaques. Tout d’abord, mettez à jour régulièrement vos logiciels, vos plugins – notamment ceux liés à Java, à Flash ou aux PDF –, votre système d’exploitation… Pensez simplement à activer les mises à jour automatiques.

De même, un logiciel antivirus optimisera votre protection. Toutefois, pensez malgré tout à sauvegarder vos fichiers les plus importants, soit en ligne ou sur un support amovible externe.

Enfin, évitez de cliquer sur des liens dont vous n’êtes pas sûrs. Votre navigateur, de votre gestionnaire d’emails ou de votre solution de sécurité vous envoie une alerte en cas de risque.

 

Pour plus d’informations contactez-nous

Facebook Commentaire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs notamment pour réaliser des statistiques de visites ou pour l’analyse des pages vues.Accepter les cookiesGérer mes cookies